Archives de l’auteur : Christophe MERLE

Élections TPE : l’UNSA se hisse à la 3ème place

(Date de l'article : 21/04/2021) 
 

Et obtient la 2ème place chez les non cadres devant la CFDT, FO et la CFTC.
Comme aux dernières élections de 2016, l’UNSA est la seule organisation syndicale à progresser en voix et en pourcentage malgré la baisse de la participation. En deux scrutins, l’UNSA aura réussi à multiplier quasiment par 3 son score.

C’est une belle preuve de la pertinence de son offre de service et de son positionnement auprès des salariés des TPE. Les électrices et électeurs des TPE ont fait le choix d’un syndicalisme utile, qui propose des solutions et aide avec efficacité les salarié·es. Nous tenons à les en remercier.

L’UNSA bouscule la hiérarchie syndicale. Ainsi, et dans l’attente de la consolidation des résultats pour les salarié·es du privé, l’UNSA devrait devenir la 5ème organisation syndicale représentative de l’ensemble des salarié·es public + privé.

Heure d’Info – Congés Payés

(Date de l'article : 14/04/2021) 
 

La Direction Industrielle a décidé de faire fi de notre convention d’entreprise, et imposer 2 semaines de congés début août. Cette décision vient s’ajouter à la suppression du paiement de la prime multipostes, et à la dénonciation de la note de service d’octobre 1987.

Ces sujets viennent s’ajouter aux autres difficultés récurrentes que rencontrent les salariés.

Sur Corbeil, l’ UNSA-Safran a pris l’initiative de mettre en place une heure d’information syndicale, à laquelle s’est jointe l’inter-syndicale UNSA-CFDT-CGT.

En pleine période de COVID-19, d’APLD, de télétravail, c’est près de 150 salariés qui étaient présents à 10:30 pour notre première heure d’information syndicale.

Sur Gennevilliers, nous constatons un débrayage d’une 1 h en fin de poste depuis jeudi 8 avril.
L’ UNSA-Safran a pris le temps de faire le tour des ateliers pour écouter et comprendre les difficultés des salariés.

Le résultat est sans appel : Un ras le bol des salariés…
De notre coté, nous attendons de la Direction un réel dialogue.

Prime multi-postes à Corbeil

(Date de l'article : 10/03/2021) 
 

L’UNSA-Safran de Corbeil a rencontré la Direction Locale, puis la Direction Industrielle pour tenter de résoudre le problème de l’application de la note 377 de 1987 relatif à l’application de la prime multi-poste.

Etaient présent : Laurent Mazoué, Benjamin Kiener-Calvet, Laura Meyre, Christophe Merle, Julien Martin, Manueno BUENSA, Emmanuel Pastor.

L’UNSA-Safran a rappelé qu’elle était engagé dans un processus de discussion avec la Direction Centrale, les élus ont écouté le retour de la direction d’IB sur leurs analyses de la situation.

L’UNSA-Safran de nouveau a présenté ses positions sur la question du changement de l’attribution de la prime multiposte.

  • Retour à la situation précédente. Il faut sortir de l’impasse, désamorcer les frustrations et rétablir pour l’instant la prime telle qu’elle était attribuée auparavant.
  • Engager des discussions sur cette prime et ses critères d’attribution. Ces discussions se feront en central dans le but de renégocier cette prime et la rendre plus moderne.

La Direction IB a exprimé son désaccord sur l’interprétation de la note et a conclu qu’elle ne répondrait pas à la revendication de l’UNSA sur le retour en arrière de la prime multiposte ni sur le paiement des arriérés.

Nous sommes maintenant fixés et l’UNSA-Safran mettra SAFRAN AIRCRAFT ENGINES face à sa responsabilité.